Skip links

Atelier #1 – Manager sa vue en confinement

L’interview de Lucille

Bonjour Lucile, comment se passe ton confinement ?
Bonjour Grégoire. Mon confinement se passe bien, merci !
J’ai la chance d’être en forme et d’avoir de la verdure par chez moi alors je respire et tout va bien.

Quels sont tes conseils pour limiter la fatigue visuelle à la maison ?
La fatigue visuelle peut venir de divers paramètres relatifs à l’environnement, donc déjà je te conseillerais de veiller à la taille de ton écran d’ordinateur, si tu travailles sur écran. Brancher un écran fixe sur son laptop permet d’augmenter considérablement la tailles des caractères, et ça permet de gagner en confort visuel.

Aussi, il faut faire attention à la luminosité : mettre le plus de lumière possible dans la pièce, et baisser la luminosité de l’écran. Je sais, cela peut paraître paradoxal mais la lumière de l’écran est très agressive et limiter au maximum est source de confort.

En parlant de lumière d’écran, si tu as des lunettes qui protègent de la lumière bleue, porte les ! Cette lumière, émise par les écrans d’ordinateur, smartphone, tablette, Switch (oui oui Grégoire, je sais pour la Switch !), est très novice pour les yeux.

Déjà, elle augmente le risque de DMLA, ou dégénérescence de la rétine (pas super, mais c’est sur le long terme). Mais elle est aussi très agressive pour la vue et fatigue énormément sur le coup, tout en perturbant le cycle du sommeil ! Être sur écran le soir empêche de dormir. Donc : lunettes contre la lumière bleue !

Petit tuyau : en plus des lunettes (ou même à la place si tu n’en as pas), pas mal de smartphones et tablettes proposent ce qu’on appelle un filtre adaptatif. En gros, l’appareil réduit tout seul la quantité de lumière bleue en fonction de l’heure de la journée. L’écran devient plus orangé mais c’est super. A utiliser !

Une fois que j’ai optimisé mon environnement, existe-t-il d’autres moyens pour ménager mes yeux ?
Ah oui, un truc super important : faire des pauses visuelles ! Toutes les 20 à 30 minutes, que l’on soit sur PC ou téléphone… il faut absolument lever la tête et se forcer à regarder par la fenêtre le plus loin possible. Ce ne sera probablement pas net, et du coup, tant que ce n’est pas net, il ne faut pas se remettre sur l’écran. Cela évite ce que l’on appelle des spasmes accommodatifs (comme des crampes des yeux). Ces spasmes sont tes inconfortables et fatiguants.

Quelque chose à ajouter ?
Prenez tous bien soin de vous et de vos proches, et on se revoit vite dans de meilleures conditions 😀

Leave a comment