Skip to main content

“En matière de création lunetière, tout a déjà été fait et nous devons revisiter le passé pour créer le futur

Hilarhi Arcade, la fondatrice de la marque avec la designeuse Alison Hemmes. Leur inspiration tourne donc autour des années 80.

Ce qui fait la particularité de LPLR, c’est le nom de ces lunettes. Effectivement chacune de leurs lunettes possède comme nom une anagramme d’une personne connue. Nous avons par exemple la Ediron pour De Niro ou encore la Uriec pour Marie Curie.

Une autre particularité propre à cette marque est que chaque monture est signée d’un double pont en référence aux clips solaires de cette décennie. A ses débuts, la barre supérieure était systématiquement rouge mais maintenant elle est colorée de différentes couleurs. Tout est évidemment fait main.

Leave a Reply